L'espérance ne meurt jamais

 

Je m'appelle Anna* ...

La vie s'ouvrait devant moi avec toute l'insouciance de mes 15 ans, quand soudain, les pieds boueux de mon abuseur me piétinèrent sans merci... D'un seul coup, le ciel s'obscurcit et une tristesse indicible s'installa...

Abus sexuel, abus de pouvoir, abus de confiance faisant plase à un immense traumatisme dont les répercussions allaient rejaillir dans tous les domaines de ma vie.

Mes nuits paisibles se transformèrent vite en cauchemars, en insomnies et en angoisses.

La fatigue ainsi engendrée tout comme les colères refoulées contre mon agresseur me firent tomber dans une profonde dépression qui déboucha rapidement sur des pensées suicidaires.

De violentes douleurs dorsales et abdominales se manifestèrent, suivies de problèmes d'automutilation liés à une profonde haine de moi-même.

Des sentiments d'impuissance, de trahison, de culpabilité m'envahirent au point que je me refermai complètement sur moi-même refusant tout dialogue avec mon entourage.

J'aurais pourtant tellement voulu parler de ce "monstre au pieds boueux", mais les menaces et la crainte me paralysaient.

Des années s'écoulèrent ainsi jusqu'au jour où je trouvai enfin le courage d'ouvrir mon coeur et de me libérer de ce trop lourd secret qui étouffait ma vie.

S'ensuivirent des années de thérapie où j'appris à me connecter avec mes émotions, à travailler sur mes symptômes et à mettre de nouvelles limites.

Je pus également confronter mon agresseur au travers d'une lettre que j'écrivis et, avec le temps, je parvins à pardonner.

Environnée de la grâce de Dieu, je vécus de nombreuses guérisons et libérations et poursuivis ma restauration jusqu'au jour où le chant des oiseaux se fit à nouveau entendre...
Une nouvelle vie s'ouvrait devant moi, pleine d'espérance...

Mais rien ne serait jamais plus comme avant...

 

Anna* (nom d'emprunt)

Nuage de mots-clés

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne

plan du site sitemap.html